Historique de l’association ESTEL

– L’idée de sauvlogo d'estelegarder et mettre en valeur le patrimoine Télécommunications d’EDF,
résultat de l’activité de nombreux techniciens et ingénieurs souvent passionnés par leur métier est née vers 1990. Elle a germé à l’origine dans l’esprit de Jean-Marc Spetebroodt qui s’est rapproché de Jean Lhabitant, chef d’Unité du Transport et d’Henri Thibert. Ceux-ci ont reconnu avec lui que cette idée, tardive, pleine d’incertitude quant à l’aboutissement, méritait cependant d’être retenue.

– L’acte fondateur d’ESTEL a été un discours prononcé à Lyon le 28 juin 1991 par Jean Lhabitant, alors en inactivité depuis quelques jours, à l’occasion d’une réunion nationale consacrée aux télécommunications du réseau de Transport d’Électricité. L’accueil desDes marériels récupèré participants a été très favorable. Tout un chacun ressentait l’évolution rapide des technologies et l’urgence de la sauvegarde de tout un matériel en passe de mise à la casse.

– La région lyonnaise est déclarée pilote de cette activité et quelques personnes motivées recherchent dans l’agglomération lyonnaise un local de stockage et un local d’exposition Alain Gondrand en effectuera les aménagements. Un hangar de stockage est trouvé, adapté aux besoins et rempli peu à peu avec les matériels récupérés dans toute la France.

En mai 1995, les statuts de l’association sont déposés à la préfecture du Rhône. Dans le même temps, le local d’exposition de Saint Amour prend forme. Il est inauguré le 26 mai 2000 par André Merlin, Président du Directoire de RTE ( Réseau de Transport d’Electricité ) nouvellement créé.

-o-o-o-

Depuis, ESTEL a poursuivi ses activités.

– L’association a continué à recevoir et à stocker et exposer matériels et documents en provenance d’organismes divers essentiellement de RTE et EDF.

– Le matériel du local de stockage initial a été transféré dans un site plus important et à cette occasion a été trié, étiqueté, inventorié.

La salle d’exposition est régulièrement complétée et remaniée en fonction des thèmes d’exposition proposés. En particulier, la partie téléconduite avec un tableau synoptique, une télécommande CGCT système IV, des matériels du palier SDART, un Poste de conduite hydraulique ont été installés et peuvent fonctionner. Une présentation des câbles de télécommunication posés sur les lignes HT depuis les années 50 a été ajoutée.

– Des présentations Power Point relatives à plusieurs Pôles ( teleconduite, télégraphie, téléphonie) sont visibles à la demande dans la salle.

Un groupe visite l'exposition

La salle d’exposition est visitée à la demande par des groupes

– Des expositions mobiles hors de Lyon de 1 à 2 jours sont présentées au moins une fois par an à les organismes RTE, (plus récemment à Lille, Paris…) ou à la demande d’organismes externes, ou encore lors de la fête de la science….

– Une fois par an environ, ESTEL édite une lettre à ses adhérents et publie un petit bulletin d’information pour ses sympathisants.

Un site Internet est mis à jour régulièrement: http://www.estelenerg.org.

– Des contacts réguliers sont établis avec des organismes fédérant des associations s’intéressant au patrimoine industriel analogues à ESTEL au plan régional (Patrimoine Rhône Alpin) et national (RéMuT, Réseau des Musées et collections Techniques, piloté par le Musée des Arts et Métiers). En liaison avec l’Aconit (Association pour un Conservatoire de l’Informatique et de la Télématique) ESTEL prépare l’entrée d’un certain nombre de fiches répertoriant des matériels intéressants dans la base de données PATSTEC(Patrimoine scientifique et technique contemporain) , mission nationale de sauvegarde menée par le musée des Arts et métiers.

-o-o-o-o-

-Aujourd’hui, ESTEL qui compte une centaine d’adhérents et quelque 300 sympathisants répartis dans toute la France, a trouvé son rythme de croisière.

L’assemblée générale de l’association se tient chaque année le dernier jeudi de mars complétée par un exposé technique effectué par un intervenant extérieur .

Haut de page

 

Les commentaires sont fermés.