EDT-Ensemble de Traitement

Dans le cadre du SDART, l’EDT ( Ensemble de Traitement ) est le système informatique, doublé, positionné au Pupitre de Commande Groupé ( PCG ) qui collecte les téléinformations fournies par les équipements PC des liaisons de téléconduite ( TCD ) des postes(PA ). Il enregistre les évènements, les édite localement sur imprimante, sélectionne et retransmet au CACQ (Calculateur d’acquisition) les informations intéressant les dispatchings régionaux et/ou le dispatching national. L’EDT joue ainsi un double rôle :

  • Un nœud de communication avec des liaisons, en aval, vers les calculateurs d’acquisition du dispatching régional et, en amont, vers les téléconduites et les équipements de postes.
  • Un outil informatique local offrant des services aux agents des groupements de postes.

La structure générale de principe de l’EDT (Ensemble de Traitement ) est la suivante :

La configuration informatique des premiers EDT est très modeste : calculateur de type MITRA 15 de BULL, le FDE 15T, télétype de service ASR 33 et son lecteur de ruban, et une ou deux imprimantes, l’une en secours de l’autre, destinées à la présentation à l’exploitant des informations liées à l’exploitation du réseau.

Le doublement des calculateurs sur le site, avec toutes les dispositions de reprise de service, intervient dès la mise en service des liaisons avec le CACQ.

Pour sécuriser la conduite depuis le PCG, les synoptiques de télécommande des postes sont raccordés sur les PC des TCD. Ainsi en cas d’indisponibilité des EDT (défaillance de la commutation entre eux ), le PCG reste informé et peut émettre des ordres de manœuvre vers les postes. Par contre le dispatching devient alors aveugle. Cependant, dès 1975, il est décidé pour faire face à une défaillance de la liaison EDT-CACQ de pouvoir visualiser en secours des télémesures concernant le dispatching au PCG. Un dispositif d’affichage constitué par un écran cathodique monochrome s’ajoute. Sur commande de l’opérateur du PCG, il affiche les télémesures présélectionnées. En cas de perte de la liaison EDT- CACQ, il est ainsi toujours possible d’informer le dispatching par téléphone en lisant les signalisations présentes sur le synoptique et les mesures affichées sur l’écran.

A la fin de l’année 1976, la plupart des Centres Régionaux Transport et Télécommunications d’EDF ont équipé un de leurs PCG d’un Ensemble de Traitement (EDT) puis l’extension progressive à l’ensemble des PCG (jusqu’à 110 PCG dans l’hexagone ) sera achevée au tout début des années 1980. La fonction EDT initialement développée sur Mitra 15 par les équipes EDF de la Direction des Etudes et Recherche a été portée ensuite successivement sur des Mitra 115, puis Mitra 225.

Au début, les programmes sont chargés grâce au lecteur de ruban papier puis ensuite avec des cassettes magnétiques lues sur une imprimante d’exploitation et enfin à partir de 1980 avec les Mitra 115 à l’aide de disques souples (floppy disc).

En cas d’anomalie du calculateur actif, le service est repris automatiquement par le calculateur de secours qui se met à jour en effectuant un appel général de toutes les signalisations issues des postes raccordés. Pendant ce temps les télémesures, émises cycliquement, se remettent à jour naturellement. Si bien, qu’en moins d’une minute après la permutation de calculateur actif, la situation est redevenue normale. Il est bien entendu que les imprimantes et tous les autres équipements connectés à l’EDT actif sont également commutés automatiquement sur l’autre calculateur.

Ce programme déployé sur l’ensemble du territoire va unifier à la fois le traitement des informations et des procédures de transmission sur le réseau, mais va aussi nécessiter une homogénéité dans l’adresse associée à chaque terme à transmettre vers le dispatching national ou vers les dispatchings régionaux voisins.

Un adressage national des informations est mis en place. Il repose sur un mécanisme simple. En effet chaque information est repérée par une adresse unique constituée par le numéro du site, origine de l’information, le niveau de tension (400, 225 ou 63/90 kV) auquel elle appartient, l’entité électrique qui la génère et enfin son rang dans cette entité. Ces paramètres sont disponibles dans chaque région et chacune d’elle est responsable et garante de l’adressage des informations issues de son territoire.

La programmation de l’EDT est conçue pour s’adapter à la conduite de 32 postes asservis (PA) au plus.

Annexe Mitra 15

Mitra 15
Nom du fichier : annexe-mitra-15-5.pdf (297 KB)
Légende : Mitra 15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *