Commutateur X25

Description :

Le commutateur X25 CCX 120 se présente sous la forme d’un coffret plat de faible épaisseur au format 19 pouces de 2 U. Il est équipé d’un processeur 68008 de Motorola à 10 MHz et d’une mémoire de 1 Mo. Sur la face avant se trouve, outre le commutateur marche/arrêt, un lecteur de disquette 3,5 pouces et 3 rangées de 5 diodes de signalisation permettant la visualisation de l’état du système et des lignes, ainsi que des conditions de fonctionnement (contrôleurs).

Le CCX 120 est un équipement performant aux nombreuses fonctionnalités permettant le raccordement de plusieurs types de terminaux et assurant la transmission de données avec une très grande sécurité. X25 est un ancien protocole de transmission de données dans le modèle OSI (Open System Interconnection) de International Standard Organisation (ISO).

Utilisation :

Le matériel a été utilisé à EDF dans le cadre de réseaux privés régionaux de transmissions de données en liaison avec le réseau public national Transpac . Ainsi le réseau PAPRICA en région Rhône Alpes desservait 150 sites en 1994.

Il fournit un point d’accès asynchrone et de type vidéotexte pour les terminaux correspondants, auxquels il propose différents menus, des statistiques et une protection par mot de passe. Entre autres capacités, il offre un routage adaptatif sur plusieurs voies et des facilités pour le traitement des adresses.

Caractéristiques techniques :

Le CCX120 est équipé d’un processeur 68008 à 10 MHz et d’une mémoire de 1 Mo ainsi que d’un lecteur de disquette 3,5 pouces, de 1,5Mo

Il accepte 5 voies multi protocoles (asynchrone, X25,SDLC, VIP) et une  voie asynchrone
Vitesse des lignes utilisées :19,2 kbps et traitement des données :120 paquets/sec
Il accepte les protocoles X25, PAD/PAV, SDLC, asynchrone
Il est téléchargeable par un centre de gestion qui peut superviser plusieurs CCX en réseau.

Ses dimensions sont :
Profondeur 49 cm , Largeur 44 cm , Hauteur 89 cm ,
Son poids est de 10 kg
Il est alimenté en 220 Volts alternatif et consomme 150 Wat
t

Ci-contre, vue de la face arrière
qui porte les connecteurs de raccordement des voies de transmission

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *