Poste mobile TRT RMS 5080

Description :
Le poste radio mobile « TRT RMS 5080 A » se présente sous forme d’un boitier métallique destiné à être mis en place dans un véhicule. Il comprend en face avant les commandes nécessaires à l’établissement et à la gestion des communications, notamment un clavier de numérotation. Fonctionnant en modulation de fréquence dans la bande des 70-80 MHz, il était destiné à l’équipement des Centres de Distribution EDF. Au moment où le réseau « RAMAGE » prévu pour constituer la future infrastructure radiotéléphonique d’EDF était encore en phase de test et où apparaissaient des besoins impératifs d’extension des réseaux traditionnels, le poste mobile objet du présent article était conçu pour s’intégrer aux réseaux existants et être adapté ultérieurement à la norme Ramage ; ce poste mobile (dit « ramagisable ») témoigne à la fois pour les réseaux traditionnels et l’évolution vers Ramage.

Utilisation :
Le réseau radiotéléphonique EDF assurait une couverture du territoire national grâce à des réseaux élémentaires indépendants comportant chacun un ou plusieurs relais. Au total environ 500 relais et 15 000 postes mobiles ont été en service.

Afin de faire face à l’évolution des besoins, un nouveau réseau appelé « Ramage », a été étudié à partir de 1974. C’était un réseau cellulaire à localisation automatique des mobiles,  dans lequel le système assurait une gestion dynamique d’un ensemble de canaux radio en attribuant un canal disponible à chaque communication entre abonnés; la gestion des communications était assurée par un canal spécialisé dit « sémaphore ». Ce système cellulaire à ressources partagées qui préfigurait les futurs réseaux radiotéléphoniques publics GSM a été le premier projet de ce type en France.
Ramage était destiné à satisfaire l’ensemble des besoins EDF/GDF en optimisant l’utilisation du spectre radiotéléphonique. La mise en place de Ramage a débuté à titre expérimental en 1983 dans la région Normandie (couverture de 3 départements). Le reste de la France restait alors couvert par les réseaux traditionnels en attendant une décision de généralisation de Ramage. Ces postes n’ont, en fait, jamais été « ramagisés » car le projet, bien que viable au plan technique, a été abandonné à la fois pour des problèmes de coûts et de difficultés à concilier l’ensemble des services utilisateurs.

Aspects Physiques :
Longueur : 27 cm Largeur : 18 cm Hauteur : 6 cm Poids : 2 kg Couleur : noir
Alimentation : 12 V courant continu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *