Convertisseur Analogique Numérique (CAN)

Cet appareil convertisseur analogique numérique, de marque Lepaute, fait partie d’un équipement de télémesure multivoie qui a été installé à la fin des années 50 entre des postes Haute Tension et des dispatchings. Il se présente sous forme d’un boitier comportant une entrée analogique 2 fils en courant continu et un connecteur de sortie de 25 points. Dans chaque armoire émission se trouvaient autant d’appareils que de télémesures à transmettre.

En entrée, l’information de mesure est fournie par un capteur de puissance sous la forme d’un courant continu pouvant varier de – 5 mA à + 5 mA selon le sens de transit de l’énergie . La valeur de 5 mA correspond sensiblement à la puissance transitée par la ligne Haute Tension, par exemple 300 MW.
En sortie, une valeur approchée de la puissance (positive ou négative) est notée sur une échelle de 0 à 12, au moyen des 12 x 2 plots reliés via le connecteur de sortie à l’entrée de l’équipement de télémesure. Cette valeur fonction du courant continu apparaît sur l’un des 24 fils de sortie. Ainsi, un courant de + 2 mA, correspondant à +120 MW dans l’exemple choisi, active le marquage du plot 5 (compté à droite à partir du milieu) Cette position est acquise par la partie émission de l’équipement de télémesure et transmise à la partie récepteur qui fournit au dispatching l’information reçue soit : + 120 MW.
Nota : l’imprécision due au système de quantification est de 12,5 MW (la valeur de la mesure entre chaque plot étant de 25 MW) , mais à l’époque suffisante pour que le dispatching contrôle la charge d’un réseau électrique

Utilisation
En 1950 les dispatchings ne sont dotés que de quelques dizaines de télémesures monovoies.  Un programme important de mise en place de nouvelles télémesures est décidé pour accompagner le fort développement du réseau électrique HT.

Caractéristiques techniques ;
La fonction codage est assurée de la façon suivante :

Le courant continu issu du capteur fait dévier l’aiguille du galvanomètre (de fabrication TrübTauber) qui survole à environ 0,3 mm la série des 24 plots, (Il n’y pas de contact). Chaque plot est relié par un fil à un pin de la sortie connecteur. Lorsque l’aiguille recouvre un plot, celui-ci est sollicité électriquement par effet capacitif, le fil de sortie correspondant est donc mis sous tension et l’information est prise en compte par l’équipement de télémesure qui transmet le numéro du plot sollicité et ainsi la valeur de la mesure (dans l’exemple le plot 5, correspondant à 120 MW) .

Aspects physiques :
Matériaux : Métal et composants électriques Largeur : 14 cm Profondeur :29,5 cm , Hauteur : 12 cm, Poids : 1,35 kg Couleur : noir

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *