Radio Téléphone- ERA 623 CSF

Vue de face

Description :
Ce poste radiotéléphone portable fabriqué dans les années 70 par Thomson CSF se présente sous une forme d’un ensemble compact comportant un émetteur, un récepteur, un dispositif de réception d’appel sélectif et une batterie 12 volts. Cette présentation modulable, lui permet d’être installé dans un véhicule, la batterie 12 Volts  du véhicule assurant alors son alimentation. Il comprend en face avant les commutateurs permettant la sélection du canal de trafic, la sélection du numéro d’appel du correspondant (81 combinaisons possibles), ainsi que l’arrêt ou le réglage de la puissance du haut parleur. Ces mobiles fonctionnent en simplex, ce qui nécessite une commande d’émission (une « pédale ») associée au micro.
Le poste est destiné à être intégré dans un réseau permettant, à l’intérieur d’une zone à couvrir, d’établir des liaisons bilatérales entre un opérateur situé au siège d’une exploitation et un certain nombre de postes mobiles ou encore entre ces postes eux-mêmes. .La couverture d’une zone est assurée grâce à un ou plusieurs relais situés sur des points hauts judicieusement choisis.. Le fonctionnement général du réseau est le suivant (voir image des types de réseau, cas d’un réseau avec un relais ):

  • Au relais (duplex) tout ce qui est reçu par le récepteur (F1 par exemple) est réémis sur une fréquence différente (F2 ) éloignée de la fréquence de réception de 4,05 MHz afin d’éviter l’éblouissement“ du récepteur par l’émetteur
  • Ces réseaux fonctionnent en alternat et en réseau ouvert, c’est-à-dire que tout utilisateur d’un terminal couvert par un relais peut, s’il le souhaite, écouter tout ce qui est transmis par le relais ou se faire appeler par le siège d’exploitation ou un autre terminal grâce au dispositif d’appel sélectif
  • Le siège d’exploitation peut être doté d’un poste simplex couvert par le relais ou être configuré en duplex, relié au relais par une liaison hertzienne duplex 450 Mhz et à un autocommutateur téléphonique qui permet d’établir et recevoir des appels radio depuis un poste téléphonique abonné.
    Les canaux de trafic situés dans la bande 70/80 MHz sont espacés de 12,5 KHz ; un maximum de 14 canaux a été attribué à EDF par l’administration. La puissance d’émission (modulation de fréquence) est limitée à 10 Watts crête.
    Ces postes compacts, aux composants intégrés avaient une excellente fiabilité, un taux de panne très bas : MTBF de 20 000 heures (Mean Time Before Failure  – temps moyen entre pannes-)

Utilisation :
Dès la fin des années 50, EDF s’est efforcé d’assurer pour ses équipes d’intervention des Centres de distribution, une couverture du territoire national grâce à des réseaux élémentaires indépendants comportant chacun un, voire plusieurs relais. .
Au total près de 500 relais et près de 15000 postes mobiles dont une grande partie de MF 623 CSF ont été utilisés.Il n’existait pas alors de réseau radiotéléphonique public couvrant le territoire national.
Le poste MF 623 a aussi été utilisé dans une présentation et un usage différents par la gendarmerie et par d’autres utilisateurs.

Prêt à l’emploi

Vue arrière

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *