Un peu de vocabulaire de téléphonie.

Pour vous aider dans la compréhension des articles sur la téléphonie, Estel regroupe ici quelques définitions qui peuvent vous être utile…

La commutation téléphonique est l’ensemble des techniques que l’on met en œuvre afin de choisir, d’établir, de maintenir et, à la fin, de libérer les trajets téléphoniques entre des usagers abonnés ( généralement deux) au réseau téléphonique. On distingue la commutation spatiale, dans laquelle une communication en cours utilise seule une voie de transmission, et la commutation temporelle qui permet d’écouler plusieurs communications simultanées sur une même voie.

L’échange ou le transport des informations utiles (signaux de conversation ou données) sur les trajets ainsi établis est dénommé transmission téléphonique. Les systèmes qui permettent d’établir les connexions entre les usagers en fonction de leur demande sont les centres de commutation, communément appelés autocommutateurs (car leur exploitation est maintenant toujours automatique). Les autocommutateurs permettent d’interconnecter, deux à deux, les voies de transmission qui aboutissent en grand nombre à leurs accès, qu’il s’agisse de lignes d’abonnés ou de circuits (jonctions) reliant les autocommutateurs entre eux.

On distingue habituellement deux grands types d’autocommutateurs :

Les autocommutateurs d’accès : Ils ont pour objet de gérer de multiple postes d’abonnés et un nombre en général réduit de lignes vers l’extérieur. Lorsqu’ils sont privés, ce type d’autocommutateur est connu sous le sigle PABX (Private Automatic Branch eXchange) ou même abrégé en PBX.

Les autocommutateurs de transit : Ils ont pour objectif de faire transiter les transmissions téléphoniques sur du point de départ au point d’arrivée. Ce type d’autocommutateur se rencontre habituellement sur les réseaux publics de téléphonie.

Pour le besoin de l’établissement des trajets, soit entre l’abonné et son autocommutateur de rattachement, soit entre autocommutateurs, le réseau téléphonique utilise des échanges d’informations de commande que l’on appelle la signalisation.

Pour revenir à l’article de départ utilisez la flèche retour arrière de votre navigateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *